Un pull comment le choisir

une pub des années 60 pour un pull

Un pull oui mais lequel ?

Faire les boutiques à la recherche d’un pull idéal peut être parfois sympa mais peut prendre un temps fou, les boutiques bondées, les tailles qui parfois ne sont plus disponibles .. autant de petits inconvénients qui peuvent rendre cette quête ardue et consommatrice de temps.

Chez Dand on est vraiment fan des boutiques en ligne et chaque fois que nous découvrons une boutique qui apparaît intéressante ou prometteuse nous nous faisons un plaisir de la partager avec vous.

Le mot Pull est une abréviation et vient de l’anglais « Pull Over », ce verbe qui signifie tirer le vêtement par-dessus la tête pour l’enlever ou l’enfiler. Le nom traditionnel français est « chandail » et vient des marchands d’ails nom donné aux vendeurs des halles à Paris au XIXème qui portaient ce genre de vêtement.

 

Tout d’abord nous allons vous présenter les différentes catégories de pulls ainsi que nos avis pour chacun d’eux.

 

Les gilets :

Pulls ouverts sans manches, avec ou sans capuche, peut être en laine en coton ou en cachemire ( éventuellement en matières synthétiques même si le look risque d’en pâtir).

Notre avis : Portez votre gilet sur une chemise blanche et un jean pour un look classe et décontracté.

 

Pulls à col rond :

C’est le pull le plus traditionnel et le plus ancien (répandu en France depuis le XIXème siècle). Il est traditionnellement en laine et de couleur unie. Les pulls à col rond utilisent la laine de mérinos ou de cachemire dans leurs réalisations de meilleure qualité.

Notre Avis : Privilégier un pull de couleur unie et l’associer à une chemise unie elle aussi : par exemple pull noir + chemise blanche ou grise, pull à col rond marron + chemise bleue.

 

Pulls à col en V :

Avec ou sans col rabattu se porte sur une chemise ou un t-shirt blanc. Nécessite d’accorder convenablement les couleurs car le t-shirt ou la chemise sont totalement visibles ( contrairement à un col rond qui peut couvrir un t-shirt).

Notre avis : Portez votre col en v sur une chemise unie, peut se porter sans soucis sous une veste ouverte et un jean pour un look plus classe mais jamais engoncé.

 

Pull à col roulé :

Que ce soit en sous pull pour des journées à la montagne ou en pull traditionnel, le pull à col roulé est idéal par grand froid. Qu’il soit léger ou à grosse maille le pull à col roulé est un incontournable de l’hiver.

Notre avis : Pour la montagne : incontournable et permet de se passer d’écharpe, cependant ne rend pas forcement bien sur toutes les morphologies.

 

Pull à col cheminée :

exemple de pull à col cheminée ou col montant bleu marine

 

Sous cette dénomination se cache un pull à mi chemin entre le pull à col rond et le pull à col roulé. Nommé parfois pull   à col montant, ce genre de pull permet d’avoir notre cou bien au chaud tout en évitant les démangeaisons communes au     pull à col roulé.

    Notre avis : Un pull qui associe idéalement confort et chaleur.

 

 

 

 

Si vous êtes à la recherche de conseils ou des idées pour bien s’habiller n’hésitez pas à lire nos autres articles de la catégorie « mode ».

 

 

 

Les gants en cuir anglais : toute une tradition

Il faut bien l’admettre, les gants en cuir réalisés dans les règles de l’art ont bien plus de classe et sont beaucoup plus agréables à porter qu’une paire de gants en acrylique ou en polaire achetés au magasin de sport le plus proche. Bien entendu, il existe aussi des gants en cuir de qualité inférieure, mais leur rendu est souvent encore plus inesthétique que celui des gants synthétiques. Non, pour être sûr de son style en toutes circonstances, seuls de vrais gants en cuir fabriqués selon des procédés respectueux des matériaux feront l’affaire. Mais puisqu’on parle de procédés, que sont-ils vraiment ? Comment sont fabriqués les gants en cuir des plus grandes marques ? Voici quelques explications que vous pourrez ressortir lorsqu’on vous complimentera sur votre nouvelle paire de gants.

Un procédé qui a peu changé

Les gantiers de renom, comme Dents en Angleterre, par exemple, ont mis au point leurs processus de fabrication il y a de nombreuses années, voire plusieurs siècles, et n’ont pas jugé utile de mécaniser outre mesure leurs lignes de production, contrairement à la plupart des autres industries qui se sont modernisées en masse au XIXème siècle. Non que les marques de prêt-à-porter ne fassent pas appel aux grandes usines d’Asie pour la fabrication de leurs gants, mais ceux qui ont voulu conserver la qualité de leurs traditions continuent à découper leurs cuirs à la main. Pour ce faire, ils font appel à un artisan formé à cet art bien particulier qui s’occupe de découper minutieusement chaque forme à assembler pour que le résultat soit parfait. Il ne s’agit pas uniquement de découper la bonne forme, ce qu’une machine pourrait faire sans difficulté, mais bien de sélectionner, dans une pièce de cuir, la partie qui s’y prête le mieux et qui permettra d’obtenir le meilleur rendu possible. Pour certains fabricants, les patrons des découpes n’ont pas changé depuis des centaines d’années et permettent de réaliser une vingtaine de tailles.

Lorsque vient l’étape de la couture, différentes méthodes peuvent être utilisées, mais varient en fonction des matériaux employés. Par exemple, des gants en cuir de mouton avec intérieur polaire pourront plus volontiers être cousus à la machine que des gants en pécari doublés de cachemire. La délicatesse de ces matériaux exige un assemblage entièrement réalisé à la main, afin de garantir la solidité de l’ensemble, qui pourra dépendre de la précision des coups d’aiguille, qui ne s’improvisent pas sur ce type de matières.

Des finitions irréprochables

Si certains fabricants cherchent avant tout à se montrer compétitifs, comme le montre bien cet article de La Dépêche, d’autres accordent une attention toute particulière aux finitions de leurs gants. Pour leur donner leur forme définitive, par exemple, les gants peuvent être repassés sur des modèles de mains en laiton, chauffés à une température parfaite. Contrairement aux gants premier prix, ceux des grandes maisons ont une doublure cousue séparément, presque comme un autre gant qui est inséré dans le premier au moyen de mains de mannequins, de la même manière que pour le repassage.

Le métier et la passion de la tradition se ressentent dans les créations des plus grandes maisons, qui proposent encore aujourd’hui des gants d’une qualité inimitable.

Father and Sons : boutique en ligne

chemise homme | Father and Son

Je suis certain que de nombreux lecteurs connaissaient déjà les boutiques « Father and Sons » (environ 30 boutiques réparties dans toute la France). Moi je viens juste de les découvrir et plus particulièrement via leur site web.

En cette fin d’année j’ai décidé de me faire plaisir quelques semaines avant Noel et de m’offrir quelques vêtements. Je suis devenu fan de cette marque. Fondée en 1995 c’est une entreprise familiale qui réussit et se développe rapidement.

J’aime particulièrement leur site : bien entendu on y retrouve une partie boutique avec ses différentes catégories, recherche par couleur, taille, comme on trouve sur tout site e-commerce qui se respecte mais surtout une partie « look » répartie en 6 catégories « London » « Easy Rider »… chacun de ces styles propose une série d’habits par looks et facilite grandement le choix et la recherche de vêtements, cependant là où  « Father and Sons » se démarque de la concurrence c’est au niveau du blog : ils ont créé une rubrique « on a testé », où l’on retrouve par exemple le look « James Bond » et les conseils d’habillement qui vont avec.

Autre rubrique intéressante les conseils styles afin de savoir comment porter un bermuda ou oser ou non les chemises à carreaux.

Au final j’ai craqué pour deux produits :

chemise homme | Father and Son

Pull homme | Father and Son

 

Un autre avantage du site web : la rubrique « Outlet » qui propose toute l’année de -20 à -70 % sur toute une collection d’articles indémodables ( pulls, chemises, vestes et parkas, costumes, pantalons, chaussures et accessoires) il est ainsi possible de se faire plaisir à des prix très très doux 🙂

Ce qui est bon à savoir pour le site web Father and Sons :

  • La livraison est gratuite à partir de 60 € d’achats ( jusqu’au 25/12/2014 )
  • Echanges ou remboursements possibles en magasins
  • Retouches gratuites en boutique (hors produits outlet)
  • Un score de 4.9/5 sur Fia-net (site d’avis de clients vérifiés)

Faites comme moi et hésitez pas un instant : allez visiter : http://www.fatherandsons.fr/

Blog Homme.com, réussir sa vie d’homme !

blog homme

Aujourd’hui nous allons vous faire découvrir BlogHomme.com – un excellent blog qui s’intéresse à l’homme de notre société moderne, et qui répond à ces interrogations relatives à sa vie professionnelle, affective et de santé.

Les articles sont rédigés par Max Lhomme. Mais qui est-ce ?

Max de Blog Homme.com

Max Lhomme est un jeune français âgé de 30 ans qui a étudié la psychologie en autodidacte et qui s’est formé pour devenir coach en développement personnel.

Le but de BlogHomme.com est de partager ses conseils pratiques à une population masculine dont les challenges modernes sont nombreux !

Ce blog est un excellent lieu d’échange entre hommes où ils peuvent partager leurs soucis et préoccupations face au monde, au femme et à ce que c’est que d’être un homme. Vous pouvez même contacter Max directement dans la rubrique « Contact » pour lui poser des questions.

Un blog amusant :

Le blog en lui-même est très amusant et intuitif. Il est facile à parcourir et il permet de naviguer selon le grands thèmes de la masculinité (relations, style, style de vie, masculinité…). Des rubriques sont prévues en haut de page pour faciliter la navigation et retrouver des articles selon votre besoin.

Comment réussir sa vie en tant qu’Homme aujourd’hui ?

livre-couvParmi les choses qui ont attiré mon attention, vous trouvez le guide « Comment réussir sa vie en tant qu’Homme aujourd’hui » ainsi que l’interview audio exclusive de deux coachs en séduction. Ce guide et l’interview sont gratuits vous recevrez des conseils concrets pour améliorer vos relations avec les femmes, pour mieux relever les challenges du quotidien et pour réussir votre vie d’homme en vous fixant des objectifs de vie.

La rubrique la plus riche du site est celle dédiée aux « Relation Hommes Femmes » qui met en avant des techniques de séduction et de rencontre avec beaucoup de réalisme et de simplicité.

Avant de finir je vais vous rappeler de vous inscrire dans la newsletter de BlogHomme.com afin de recevoir le livre gratuit, l’interview et surtout pour recevoir les nouveaux articles du blog de manière régulière.

 

Dandy, citations littéraires

Dandy, citations littéraires :

Pour mieux comprendre ce que l’on entend par « dandy », voici quelques citations littéraires afin de vous faire vous même votre idée. N’hésitez pas à proposer votre vision du dandy dans les commentaires.

 

Citations

« Le dandysme est un soleil couchant; comme l’astre qui décline, il est superbe, sans chaleur et plein de mélancolie. Mais, hélas! la marée montante de la démocratie, qui envahit tout et qui nivelle tout, noie jour à jour ces derniers représentants de l’orgueil humain et verse des flots d’oubli sur les traces de ces prodigieux myrmidons. »

  •  Charles Baudelaire.

 

« Aucun crime n’est vulgaire, mais la vulgarité est un crime. La vulgarité, c’est ce que font les autres. »

  • Oscar Wilde.

 

« Mais, dans la source vive, le romantisme défie d’abord la loi morale et divine. Voilà pourquoi son image la plus originale n’est pas, d’abord, le révolutionnaire, mais logiquement, le dandy. »

  •  Albert Camus.

 

« Le Dandysme est une hérésie de la vie élégante, une affectation de la mode. En se faisant Dandy, un homme devient un homme de boudoir, un mannequin (comprendre : un mannequin de boutique) extrêmement ingénieux qui peut se poser sur un cheval ou sur un canapé, qui mord ou tète habilement le bout de sa canne ; mais un être pensant ?. .. Jamais. »

  • Balzac, Traité de la vie élégante, la Pléiade, 1990, t. XII p. 247.  Honoré de Balzac.

 

« Que disait Baudelaire du dandysme ? Qu’il est un sacrement, une aspiration sublime et l’invitation à pratiquer la morale comme une activité artistique. Qu’il est une philosophie de la vaporisation et de la concentration du moi, une éthique du panache. Qu’il sollicite l’excellence et la qualité en un siècle dévolu à la médiocrité et à la quantité. Qu’il propose une théorie de l’homme sublime, de l’exception. On peut lire, dans Mon cœur mis à nu : Avant tout, être un grand homme et un saint pour soi-même. Et plus loin : Le Dandy doit aspirer à être sublime sans interruption ; il doit vivre et dormir devant un miroir. Son aspiration, la tension de son existence, consiste à vouloir tous les jours être le plus grand des hommes. »

  • Le désir d’être un volcan. Michel Onfray.

 

« Le dandysme est un soleil couchant ; comme l’astre qui décline, il est superbe, sans chaleur et plein de mélancolie. Mais, hélas ! la marée montante de la démocratie, qui envahit tout et qui nivelle tout, noie jour à jour ces derniers représentants de l’orgueil humain et verse des flots d’oubli sur les traces de ces prodigieux myrmidons. »

  • « Le Dandy », Le Peintre de la vie moderne  Charles Baudelaire.

 

« Je suis un personnage, donc un mythe. J’ai mon look, je suis le précurseur du néo-dandysme. Et ma barbe de deux jours me demande beaucoup de soins. »

  •  Pensées, provocs et autres volutes  Serge Gainsbourg.

 

« Le dandysme est un comportement au bord du suicide. C’est le choix d’une attitude, un jeu constant pour échapper à la réalité. »

  •  Pensées, provocs et autres volutes  Serge Gainsbourg.